Comme chacun peut s’en douter, il arrive au traducteur de somnoler ou d’aller trop vite, le résultat étant souvent le même.

Ainsi obtient-on parfois des choses tout à fait intéressantes, comme ceci :

Assis sur les marches, il lisait Les Rois du Ring.

(Lord of the Rings, c’est à dire bien sûr Le Seigneur des Anneaux. Qui a dit : « c’est la même chose » ?).

« Il entra dans un bar topless » devient Il entra dans un bar en plein air.

Un bar bien aéré en tous cas.

Conclusion : soyons humbles, cela n’arrive pas qu’aux autres.

(Merci à Judith de Moisson Rouge pour ces deux exemples).

Publicités